lahauteroute.fr

Que propose une assurance auto jeune conducteur ?

Que propose une assurance auto jeune conducteur ?

Tout conducteur automobile doit être assuré. Toutefois, si vous êtes un jeune conducteur, la tarification des assureurs n’est pas la même en comparaison avec les anciens.

Découvrez dans cet article les différentes dispositions que les compagnies d’assurance mettent en place pour les conducteurs « novices ».

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

D’une manière générale, les assureurs utilisent le terme « jeune conducteur » pour qualifier les automobilistes ayant récemment obtenu leur permis.

Ils appliquent à ces derniers une surprime d’assurance ne dépassant pas les 100 % du tarif de référence à véhicule équivalent et ce, à cause de leur inexpérience.

Il s’agit d’une compensation du risque de sinistralité que lesdits jeunes conducteurs représentent.

Cependant, pour réduire le montant de l’assurance, ces derniers peuvent suivre une formation spécifique permettant d’obtenir son permis dans le cadre d’un apprentissage anticipé de la conduite (AAC). Ainsi, par rapport aux nouveaux conducteurs ayant passé un permis traditionnel, vous pouvez bénéficier d’une réduction de 50 % de la surprime appliquée.

Par ailleurs, dans le cas où vous n’utilisez pas votre voiture à plein temps, vous pouvez rajouter un conducteur secondaire à votre contrat d’assurance. Cette méthode vous permet également de réduire la majoration de surprime à 50 % la première année.

Les critères de tarification

Les compagnies d’assurance définissent un jeune conducteur selon trois critères : l’automobiliste dont le permis date de moins de 3 ans, celui qui n’a jamais conduit une voiture et celui qui n’a jamais eu un véhicule assuré à son nom.

Par ailleurs, peuvent être « classés » comme jeune conducteur ceux ayant toujours conduit un véhicule de fonction et ceux qui se sont fait retirer leur permis pour le repasser après. Si vous répondez à ces profils, les garanties proposées par les assureurs sont moins avantageuses.

Le type de véhicule à assurer

En tout cas, la prime d’assurance d’un jeune conducteur est calculée par les assureurs selon le type du véhicule à assurer, outre les antécédents de conduite.

A titre d’exemple, les véhicules d’occasion présentent moins de risque de vol que les voitures neuves, d’où le fait que leur assurance est moins élevée.

De même, le jeune conducteur peut privilégier une voiture avec peu de chevaux fiscaux, car plus un véhicule est puissant, plus les coûts d’assurance augmentent.

Les voitures électriques étant moins puissantes que les voitures thermiques par exemple, elles peuvent être priorisées, réduisant les risques d’accidents et donc les frais d’assurance.

Les options d’assurance proposées aux jeunes conducteurs

Comme les jeunes conducteurs sont des « débutants », ils sont considérés comme des profils à risques par les assurances, ce qui fait qu’ils sont plus majorés.

Les compagnies leur proposent plusieurs options telles que l’assurance au tiers, intermédiaire, ou encore tous risques, la première étant la plus prisée.

Sinon, en tant que jeune conducteur, vous disposez de deux options pour souscrire à votre première assurance.

Vous pouvez opter pour une souscription en ligne ou le faire d’une manière classique, auprès d’une agence.

Dans l’un ou l’autre cas, il est fortement conseillé de demander des devis d’assurance auto adaptés à votre profil.

Vous pouvez par exemple recourir à un comparateur en ligne pour déterminer l’assurance / l’option qui vous ira le mieux et ce, sans bouger de chez vous.

Articles du même auteur